Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des débats

Vous êtes libre de discuter ici de sujets presque sérieux. Attention aux dérapages.
Avatar du membre
VesperHubris
Ossoona
Ossoona
Messages : 822
Enregistré le : ven. mai 27, 2011 12:19 pm
Localisation : Au crépuscule, lorsque le soleil aura disparu à l'horizon, regardez à l'Ouest...

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar VesperHubris » sam. janv. 11, 2014 10:19 pm

Moi, ton avis m'intéresse French, parce que je ne vois pas en quoi je suis un malade mental...
L'homosexualité n'est pas une maladie mental dans le sens où il n'y a aucun problème d'intégrité physique ou psychique de la personne, ce n'est pas non plus transmissible et ça ne nuit aucunement à l'entourage. Il y a une anomalité, c'est un fait, mais anomalité est à différencier du mot anormalité. Je n'aurai, personnellement, pas d'enfants parce que biologiquement, ça le fait pas. Ça ne m'empêchera pas d'aimer, de vivre et de mourir sans jamais souffrir d'une quelconque affliction.
De plus, la réaction chimique lorsqu'un homme et une femme s'embrasse, le lâché de phéromones lorsqu'un homme et une femme reste très proche, et enfin, le plus important, la rencontre entre les spermatozoïdes et l'ovule, tout cela ne parvient pas à convaincre votre esprit scientifique et rationnel ?
Il faut également arrêter de ramener sexe et amour, c'est deux choses complètement différentes même si généralement présente au même endroit. On ne tombe pas amoureux d'un sexe et on ne baise pas une personnalité. Certes, ils interfèrent l'un avec l'autre par le biais de phéromones et de neurotransmetteur, mais on ne peut pas réduire l'amour qu'à cela, ou plutôt si on le réduisait à cela il y aurait tellement de messager dans tous les sens que ça ne serait pas plus compréhensible. Comme vous l'aurez compris, ceci est un coming out xD, donc autant aller jusqu'au bout, je suis typiquement le genre de gay qui pourrait tomber amoureux d'une femme. Même si je sais très bien que je n'aurai jamais envie d'elle d'un point de vue bestial, il m'est déjà arrivé de me dire que la seul limite qui m'empêchait de sortir avec une personne du sexe opposé, c'était son copain. Ça ne veut pas dire que je suis bi, ni que je suis un hétéro qui se donne un genre, puisque pour faire simple, quand je vois une vulve je débande.

Tout ça pour dire que si le sexe a une fonction biologique de procréation, l'amour n'a aucune logique réelle. Et il peut ne pas connaître de limite. C'est le principe de l'amour platonique par exemple. De plus, il y a des gens qui n'ont aucune sexualité mais qui peuvent aimer. Les gens stériles ne sont pas plus anormaux parce qu'ils aiment et qu'ils ne peuvent pas avoir d'enfants. Les homosexuels ne sont pas non plus malade parce qu'ils ont des pulsions vers des gens du même sexe.

Maintenant, il faut mettre cela en opposition avec une autre réalité, c'est que certains homo souffrent sûrement de maladies mentales. Notamment l'addiction au sexe, mais en soi, est ce que ces maladies sont moins présentes chez les hétéros?

Je suis également Catholique et je comprends une grande partie des visées de l'Eglise, leur causes et leurs raisons. Je ne suis par exemple pas choqué quand le pape dit que le préservatif est à l'encontre de Dieu, puisque selon le paradigme de l'Eglise, l'acte sexuel ne doit être fait que dans le but de procréer. Dés lors le seul moyen de contraception est l'abstinence et la protection contre le VIH n'a pas lieu d'être puisqu'une des autres valeur de l'Eglise reste la fidélité. Ceci est une parenthèse pour montrer que même si on appartient à un milieu religieux, on peut dépasser cela. Ce serait bien que si ces considérations entrent dans le débat ce ne soit pas juste pour dire "Bouh Catho!".

Donc maintenant French, je vais te poser une question. Est ce que, à ma place, tu te sentirais malade? Est ce que tu penses que tu aurais l'impression d'avoir une maladie ou bien que cela nuirait à ta vie sociale, professionnelle ou quotidienne? Alors oui, on peut dire que ça nuit à mes relations sociales, ce qui n'est déjà pas le cas mais admettons, parce que les gens me rejetteraient, mais un noir ne souffre pas d'une maladie de peau pourtant ça ne l'empêcherait pas d'être rejeté dans certains milieux. Au final, est ce que c'est l'homosexuel qui a un problème ou ceux qui en font une maladie?(Je m'autocongratule pour l'emploie de cette tournure xD) Peut on considérer qu'un écart vis à vis de la norme constitue une maladie? Et si oui, je poserai une question très simple et qui est mon point gagnant parce qu'elle n'a aucune réponse ni social, ni psychologique, ni biologique et encore moins philosophique: qu'est ce que la norme?

Et Bonne année 2014 à tous au passage :mrgreen:
"Et si l'aventure humaine allait échouer..." Théodore Monod
Image

Avatar du membre
Olah
Fossoyeur
Fossoyeur
Messages : 1780
Enregistré le : jeu. juil. 27, 2006 9:56 pm

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Olah » sam. janv. 11, 2014 10:27 pm

Planquez-vous les mecs ! *ninja*

Avatar du membre
TazVadu
Prophète
Prophète
Messages : 1612
Enregistré le : dim. août 24, 2008 3:14 am
Localisation : On the Furious Redemption's bridge, leading the Fleet of Furious Retribution!

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar TazVadu » sam. janv. 11, 2014 11:57 pm

Vespounet, marie-moi! (No homo) xD

Avatar du membre
Moloc
Développeur
Développeur
Messages : 1864
Enregistré le : lun. mai 19, 2008 11:28 pm
Localisation : In command of the Glorious Interdiction fleet

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Moloc » dim. janv. 12, 2014 12:00 am

Je retourne en haut de ma montagne avec toi Olah :mrgreen:
Image
Qui suit la voie bénie trouvera le salut... même dans la mort.

Avatar du membre
Kaïser
Prophète
Prophète
Messages : 1637
Enregistré le : ven. mars 16, 2007 3:12 pm
Localisation : **

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Kaïser » dim. janv. 12, 2014 1:10 am

Rien de comparable avec un homme pensant
Là toute la grandeur de l'être humain à vouloir se placer au-dessus de tout et de tout le monde. Est-ce que parce-que tu ne peut les comprendre et inversement les autres animaux (car oui nous sommes une espèce animale que certains l'acceptent ou non) sont incapable de communiquer entre eux et de se faire comprendre. Les parades nuptiales ça te dis quelque chose ?
Petit cours de biologie, il est à savoir que les dauphins sont les seuls animaux (avec les humains) à avoir des rapports sexuels par pur plaisir et non par besoin de procréation ou autre pulsions comme il pourrait être utilisé comme argument.
(et ils font partis des animaux qui sont adeptes des pratiques homosexuelles).
Est-ce dans ce cas également une défaillance mentale de notre ami mammifère ?

Ton contre-argument au fait que Olah disait que nos sommes les choses et c'est tout. Explique moi en quoi ton braqueur de banque (et assassin) qui pille la société et fait du mal (et même, en l’occurrence, tue) est comparable avec un couple homosexuel qui ne porte préjudice à personne à simplement vouloir s'aimer ?

Certes il est plus simple de croire qu'un homme fonçant dans un arbre va avoir que de se dire que "quelqu'un" à créé la vie et s'en ai suivi l'humanité. Toi tu crois à cela parce-que quelqu'un te l'a dis, enseigner, tout comme pour toi l'homosexualité est condamnable pour les même raisons, on te l'a inculquer. Et comme depuis des générations, depuis que quelques personnes ont assistés à ce qui se serait appelé plus tard de la sorcellerie ou de l'art diabolique. (cf: toutes les preuves de divinité narrées dans les textes religieux).
Est-ce qu'au Moyen-Âge si l'on avait été témoin d'un homme ouvrant les eaux en deux on l'aurait laissé expliquer que Dieu lui a demander de le faire ou aurait-on tout de suite penser à quelques maléfices ténébreux (tu notera que j'ai mis une majuscule à "Dieu"). Il me semble que Jeanne d'Arc n'a pas vraiment eu une grande célébration avec les missions que son protecteur lui a confié. Je me permettrait un mauvais goût, mais les gens ont trouvé son histoire un peu fumante.

Après libre à toi de croire à une religion et une divinité, c'est ton droit le plus strict et je respect tout à fait cela. Je ne peut moi-même pas prouver la non-existence de cette entité supérieure qui nous a donné la vie. Et je m'excuse si je t'ai blessé à un moment à ce propos-ci.

Il est vrai que l'on s'égare du sujet principal, mais ce n'est pas moi qui ai amené celui-ci; et, soyons honnête, c'est ta culture et ton enseignement qui t'ont amener à avoir un tel point de vue.


Vesper ton argumentation est superbe, je baisse mon chapeau (si j'en avais un.. ^^)
Image
Le CSNU vers la victoire.

Avatar du membre
VesperHubris
Ossoona
Ossoona
Messages : 822
Enregistré le : ven. mai 27, 2011 12:19 pm
Localisation : Au crépuscule, lorsque le soleil aura disparu à l'horizon, regardez à l'Ouest...

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar VesperHubris » dim. janv. 12, 2014 1:22 am

(J'ajoute une parenthèse pour dire en passant que French pense quand même ce qu'il veut, personnellement je ne vais pas t'attaquer sur ce que tu penses ou crois, mais juste démontrer qu'il y a des failles dans le raisonnement que tu proposes. C'est pas parce que tu m'as traité de fou sans le savoir que je vais te clouer au pilori non plus. Ça a déjà été fait, et c'était pas drôle, le gars est revenu après... xD)
"Et si l'aventure humaine allait échouer..." Théodore Monod
Image

Avatar du membre
Frenchtouch03
Arbiter
Arbiter
Messages : 2520
Enregistré le : mar. mars 27, 2012 6:29 pm
Localisation : Dans la jungle, à atteindre un stade suivant de l'Evolution.

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Frenchtouch03 » dim. janv. 12, 2014 12:13 pm

Vesper, bon sang, toi, mon psychopathe préféré... Je tombe des nues (Femmes, pour moi, âhâhâh... Jeu de mots pourri...). Merci de prendre si bien la chose la chose. Je ne voulais bien évidemment pas dire que tu étais fou : une maladie mentale peux aussi très bien se résumer au gars qui veux toujours ranger sa chambre et en enlever le moindre grain de poussière. est-il fou dangereux, ou fou tout court ? Ben non, évidemment.


Ce n'est pas compliqué.

[Prend son air buté.]

La norme, c'est un homme, une femme, na !

Sinon, vous croyez que je suis "si dur" simplement parce que j'en est envie. Eh bien non !

Bah je vais vous le dire, tiens, à la fin !

J'AI FAILLI TOMBER DANS LE SATANISME !

Voilà, vous êtes content ? Cette doctrine universellement reconnue comme nocive (Ne serait-ce que parce qu'elle prône le meurtre ou ce genre de choses...) ne tire pas son pouvoir de la stupidité des hommes, non.

Dans mes soirs de solitudes, j'ai ressenti quelque chose... Avertissement de l'Ange Gardien ou emprise du démon ? Je ne sais pas... Pendant une période, je recherchais le morbide, je n'aimais pas le jour, je voulais la nuit. Vous croyez que ça me plaisait ? Non ! Car la nuit, j'avais peur comme pas deux : je croyais même voir des choses bouger... Pire, certains objets de ma chambre changeaient de place tout seul (Ou alors la famille entière s'était liguée contre moi pour me faire virer taré.). L'exemple le plus récurrent, le bouton du radiateur : je le mets toujours à quatre, mais pourquoi revenait-il systématiquement sur le deux, le trois, ou le flocon indiquant son arrêt ?

Pour Vesper qui comprendra, je m'en suis sorti avec une pratique intense du Sacrement de Pénitence.

Vous comprenez ? Je suis passé à deux doigts de la catastrophe. On sait qu'il y a des pouvoirs inexpliqués dans la nature... eh bien moi, je crois bien en avoir trouvé la source ! Et lorsqu'on la recherche vraiment, cette source vous trouve !

Ca a été une année atroce... Mais on voit les choses différemment. Tant que je serais vivant, je ferais tout mon possible pour empêcher que le diable ne renforce son emprise sur le monde. Vous croyez que c'est de tout repos d'être catholique ? Détrompez-vous. Je ne veux pas être désobligeant, mais j'en ais pleuré de vos réflexions dans ce débat. Pourquoi ? Parce que bon sang, je vous aime ! Parce qu'une fois mort, vous serez à la merci de Satan. Parce que, n'ayant jamais voulu de lui, Dieu ne pourra rien faire pour vous. Et une éternité de torture, c'est long, surtout vers la fin, non ?

Donc moi je dis, essayez de vous intéresser un peu à la chose, posez-vous des questions. Par exemple, qu'est-ce que je perds si jamais je me suis trompé en ne faisans rien, et qu'est-ce que je perds si je me suis tourné vers la religion (Catholique, je vous prie.) ? Si j'avais tort, vous disparaitrez dans le vide, et il n'y aura donc pas de problème !

Vous avez, et aurez toujours, une place particulière dans mes prières.
Image

Avatar du membre
Olah
Fossoyeur
Fossoyeur
Messages : 1780
Enregistré le : jeu. juil. 27, 2006 9:56 pm

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Olah » dim. janv. 12, 2014 1:14 pm

Tu sais French, il peut y avoir plein d'explications possibles pour ton "truc" autres que "religieuses" ; psychosomatique par exemple, à force d'auto-persuasion... Les exemples sont très nombreux.

Je fais un petit aparté sur le satanisme au passage : pour m'être intéressé un peu au sujet (à titre de curiosité personnelle, pas parce que je voulais sacrifier une chèvre à Satan...), ces pauvres types ne prêchent pas le meurtre ou quoi que ce soit dans le genre, hein. Ils sont plutôt dans le trip "je suis individualiste, tout pour ma gueule" (si j'ai bien saisi leur concept global), rien à voir avec l'adoration de l'Enfer. Bon après, tu as le satanisme "trip sorcière du moyen âge", mais c'est encore autre chose.

Enfin, ce n'est pas parce que je ne suis pas catholique que je crois qu'il n'y a rien après la mort, hein *ninja* J'ai très longuement réfléchi au sujet et je suis parvenu à un "concept" qui me satisfait aujourd'hui. Ca ne sera peut-être pas le cas demain, mais pour l'instant oui.

Les gens ont beaucoup à perdre à épouser une religion French, notamment leur liberté de pensée. Dans toute religion, on retrouve deux schémas : en bas, les croyants, qui bêlent des sermons issus de préceptes caduques et millénaires, hors du temps, figés dans la pierre et ignorants des enjeux modernes. En haut, les prophètes, pour qui la religion tient davantage de l'échiquier politique qu'autre chose. Je caricature grossièrement parce qu'il y a des exceptions (j'aime beaucoup l'ouverture du pape actuel par exemple).

Bref, je sais pertinemment que je perds du temps à te répondre. J'ai déjà eu ce genre de discussion avec d'autres prêcheurs improvisés et ça n'a abouti nul part. La différence majeure, c'est que je suis ouvert sur le monde, tandis que les vôtres sont reclus sur eux-mêmes. Ce n'est pas une attaque, c'est juste un malheureux constat *ninja*

Avatar du membre
TazVadu
Prophète
Prophète
Messages : 1612
Enregistré le : dim. août 24, 2008 3:14 am
Localisation : On the Furious Redemption's bridge, leading the Fleet of Furious Retribution!

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar TazVadu » dim. janv. 12, 2014 2:34 pm

Le Pape François me donne presque l'envie de commencer à pratiquer... Il est chouette, je sais pas si notre Cardinal Ouellet, l'un des autres preferettis (aucun idée comme ça s'écrit en fait) l'aurait été tout autant...

Avatar du membre
Frenchtouch03
Arbiter
Arbiter
Messages : 2520
Enregistré le : mar. mars 27, 2012 6:29 pm
Localisation : Dans la jungle, à atteindre un stade suivant de l'Evolution.

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Frenchtouch03 » dim. janv. 12, 2014 5:30 pm

Benoît XVI aussi était très bien. En fait, je ne crois pas qu'on ait eu un Pape qui n'ait pas suivi la religion.

Ma vision du satanisme est bien plus profonde que quelques mauvais types en mal de sensations fortes. Tout comme lorsque je suis "en bonne phase", j'ai ce sentiment d'absolu lorsque je suis (Ou j'espère, "était".) en "mauvaise phase". Bien évidemment, j'étais en mode tout pour ma gueule, mais il y avait un sentiment beaucoup plus profond... Bon sang, les satanistes servent le Mal, envoyez les supers-méchants ! Si jamais j'avais passé le cap, qui n'aurait pas dit que j'aurais put sacrifier un mec à la lune si ça aurait put permettre d'arriver à mes fins (Je me suis renseigné sur le sujet : blesser les gens par simple pensée me plaisait beaucoup.). Je suis bien content que tout cela soit fini.

Les gens n'ont rien à perdre à épouser la religion catholique. Vous remarquerez que les dix commandements, fondement de notre religion, relève simplement de la logique pure et dure : par exemple, tu ne voleras, pas, tu ne tueras pas (Sans blague ?), tu n'adoreras que Dieu (Pour ne pas être un faillot, quand même.) et aimeras ton prochain comme toi-même pour l'amour de Lui. Tout cela, d'après toi, est hors du temps, est un principe caduque (Et puis vachement contraignant : c'est vrai à la fin, et si mon voisin m'embête, à la fin ?) ? C'est la deuxième fois que tu essayes de dire que tout cela "a été inventé par l'homme et donc pas important/n'est plus dans l'air du temps et donc pas important" et que je ressors la bonne vieille morale. Je crois que ça fait un point pour moi.
Les gens ont beaucoup à perdre à épouser une religion French, notamment leur liberté de pensée. Dans toute religion, on retrouve deux schémas : en bas, les croyants, qui bêlent des sermons issus de préceptes caduques et millénaires, hors du temps, figés dans la pierre et ignorants des enjeux modernes. En haut, les prophètes, pour qui la religion tient davantage de l'échiquier politique qu'autre chose. Je caricature grossièrement parce qu'il y a des exceptions (j'aime beaucoup l'ouverture du pape actuel par exemple). Bref, je sais pertinemment que je perds du temps à te répondre. J'ai déjà eu ce genre de discussion avec d'autres prêcheurs improvisés et ça n'a abouti nul part. La différence majeure, c'est que je suis ouvert sur le monde, tandis que les vôtres sont reclus sur eux-mêmes. Ce n'est pas une attaque, c'est juste un malheureux constat *ninja*
Hum, je vois que j'en prends pour mon grade, et toutes les religions avec ça. Drôle pour quelqu'un qui dit être ouvert. Je pourrais en sortir des malheureux constats, mais je ne le fais pas, ça s'appel politesse.

En effet, tu perds ton temps. Moi, jusqu'à maintenant, mes "bêlements" comme tu dis n'ont pas portés beaucoup leur fruit, mais je poursuis inlassablement. Pourquoi , Parce que, contrairement à d'autres idéologies qui se contentent d'ignorer ceux qui ne sont pas d'accords avec eux ou même de les tuer, la religion catholique envoie depuis l'an zéro un message de paix et d'amour entre les hommes. Et ça, ce n'est pas un message que les enjeux, quelques qu'ils soient, peuvent annuler !
Le Pape François me donne presque l'envie de commencer à pratiquer... Il est chouette, je sais pas si notre Cardinal Ouellet, l'un des autres preferettis (aucun idée comme ça s'écrit en fait) l'aurait été tout autant...
Mais c'est intéressant, ça; Si tu te poses des questions, en sachant que mon ardeur naturelle sera tempérée par tes idées, n'hésite pas à me contacter par MP.
Image

Avatar du membre
Olah
Fossoyeur
Fossoyeur
Messages : 1780
Enregistré le : jeu. juil. 27, 2006 9:56 pm

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Olah » dim. janv. 12, 2014 5:59 pm

Vous remarquerez que les dix commandements, fondement de notre religion, relève simplement de la logique pure et dure
Tu viens de le dire toi-même, ça relève de la logique pure et dure : on a pas eu besoin d'attendre que la religion catholique (ou toute autre d'ailleurs) le professe aux hommes. C'est la Loi qui en est la source. Donc aucun point, non, désolé xD
la religion catholique envoie depuis l'an zéro un message de paix et d'amour entre les hommes.
Je ne vais pas m'engager dans ce débat, surtout face à ce genre d'absurdités. Je vais me contenter de citer des contre-exemples éloquents : croisades contre les musulmans, croisade contre les albigeois, inquisition contre les cathares, inquisition espagnole, guerres de religion en France, Grand Schisme.

Je veux bien admettre que la religion catholique prêche amour et bonté, pas de problème. Mais oser dire que tout est rose, non. Trois fois non. Mille fois non, même.

Avatar du membre
Kaïser
Prophète
Prophète
Messages : 1637
Enregistré le : ven. mars 16, 2007 3:12 pm
Localisation : **

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Kaïser » dim. janv. 12, 2014 11:58 pm

2014 fois non ?

Tu m'as devancé sur ce point Olah, certes la religion politique porte un message d'amour, mais loin de l'appliquer en toutes circonstances. Dieu est amour et pardonne; mais le Malin ne serait ni plus ni moins qu'un ange que le créateur n'aurait pas pardonner.
Bref je n'emploierai pas un argument déjà dévellopé.

French, tu dis que l'on ne perd rien à épouser la religion catholique (et tu disais déjà quelque chose approchant y quelques messages). Sans prendre le contre-argument qui a été cité, par Olah je crois, où ta liberté de pensées ou autre serait perdu dans la conformité qu'on t'inculquerai, bref sans prendre cela en compte ce n'est pas forcément faux. Adopter cette religion et prier ton dieu ne nous donne pas perdant, sachant que si au jugement dernier on a été un bon croyant on est sauvé, et que même si cela ne venait pas à avoir lieu et bien on ne perdrait rien à le "faire pour rien" (pardon c'est mal formulé, mais je voyais pas trop comment l'écrire autrement). Alors peut-être bien, mais justement si ce n'était pas la religion catholique la bonne (encore une mauvaise formulation, mes excuses. Si la divinité réelle était en fait celle adorée par des fidèles différents. En ce cas on aurait beaucoup à perdre lors du jugement dernier si nous adorerions une divinité qui ne se trouve pas être le créateur.


Encore une fois je te prie de m'excuser si mes soupçons te blesse, il ne s'agit juste que de mon avis exposé avec autant d'élaboration que possible.
Image
Le CSNU vers la victoire.

Avatar du membre
Frenchtouch03
Arbiter
Arbiter
Messages : 2520
Enregistré le : mar. mars 27, 2012 6:29 pm
Localisation : Dans la jungle, à atteindre un stade suivant de l'Evolution.

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Frenchtouch03 » lun. janv. 13, 2014 5:06 pm

Kaïser :arrow: Mais tu ne m'offenses pas ! Et tes tournures de phrases me font rire, au moins !

Dieu est Amour mais pas Idiot : il faut que le pardonné demande pardon. Dans le cas du Malin, mais après c'est seulement si on y croit, il aurait tenté une sorte de coup d'état céleste qui a raté (Oulah, bien raté. Tout le monde ne peux pas s'appeler Napoléon.). Il n'a jamais demandé pardon, pire, il a maudit Dieu, d'où son passage du Ciel à l'Enfer.

Ensuite, pour "Et si les autres religions disaient vrai ?", c'est une question de foi.

Olah :arrow: Mais ça ne va jamais ! Tu me disais justement que la religion pouvait ôter toute objectivité, lobotomiser les croyants, mais quand j'avance quelle ne fait qu'elle ne fait que rappeler quelques principes simples tu dis "Mais c'est trop simple !". Tu préfèrerais une religion ultra-stricte avec des principes incompréhensibles et compliqués ? Pourquoi crois-tu que la religion catholique soit universelle ? Parce qu'elle transporte les bons vieux principes simples (Qui d'après moi découlent de Dieu.) ! Mais tu parles de Loi. Il y a donc bien un grand Principe, et l'Homme ne s'invente pas n'importe quoi pour justifier ses actes ?
Au fond, l'éthique et la morale n'existent pas dans l'univers. Les concepts sont des inventions purement humaines. Nous sommes, les choses sont, le reste c'est du flamby.
J'ai l'impression que tu te contredis...

Pour les contre-exemple, voilà le topo :

-Je croyais avoir suffisamment parlé des croisades pour éviter à revenir là-dessus... Il faut comprendre que le catholicisme est une religion protectrice. Relis tes cours d'histoire : les musulmans massacraient les chrétiens en Terre Sainte ! C'est simple de de répondre aux cris d'agonies : "Vous nous excuserez, nous nous complaisons dans notre amour rose-bonbon, continuez à mourir chers fidèles. Mais moins fort pour ne pas troubler mes oreilles sensibles.". Nous ne nous laissons pas marcher sur les pieds. Les arabes, juifs et européens en pèlerinage vivaient en paix, puis les Turcs sont arrivés, et ont sabrés tout le monde, aussi pour conquérir que pour le Jihad. Voilà donc le Pape Urbain II lançant l'appel à la croisade pour faire cesser les massacres. ca peux sembler pompeux, on peux nous voir comme les Américains qui jouent aux gendarmes du monde, mais le fait est bien là : les massacres devaient cesser. Et comme tout les "massacrés" l'avaient prouvés, aussi bien juifs, arabes non-musulmans ou pas assez au goût de l'envahisseur qu'Européen, les mots et les pleurs n'ont pas suffit... Je ne vois pas ce qu'il y a de mal dans les Croisades. Après, lors du sac de la ville, les seigneurs de guerre ont gardés la tête froide, pendant que le troufion de base s'est conduit comme un troufion de base. C'est le lot de toute les guerres. Quand on souffre, on doit extérioriser, mais c'était la mauvaise méthode. En même temps, si on avait pas tué tout le monde, la guerre aurait continuée, non ? Une guerre n'est pas un pique-nique !

Je continuerais plus tard. Ca prends du temps !
Image

Avatar du membre
Olah
Fossoyeur
Fossoyeur
Messages : 1780
Enregistré le : jeu. juil. 27, 2006 9:56 pm

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Olah » lun. janv. 13, 2014 7:31 pm

Olah :arrow: Mais ça ne va jamais ! Tu me disais justement que la religion pouvait ôter toute objectivité, lobotomiser les croyants, mais quand j'avance quelle ne fait qu'elle ne fait que rappeler quelques principes simples tu dis "Mais c'est trop simple !"., et blabla
Je veux bien admettre avoir simplifié (quoique...). Du reste, on parle des Dix Commandements là, qui n'est que l'un des composants de la Bible. Le bouquin qui bourre le mou, tu sais *ninja* Il n'existe aucun grand principe. Ce sont les hommes qui les ont inventé pour vivre en société. Rien de divin là-dedans, et je vois pas en quoi je me suis contredis.
Il faut comprendre que le catholicisme est une religion protectrice, blabla.
Oui, d'accord, je veux bien l'admettre aussi. Donc... Tout n'est pas rose quoi. :mrgreen:

Et quid des cathares ? Ils ont massacré des chrétiens ces pauvres bonshommes ? :P

Avatar du membre
Frenchtouch03
Arbiter
Arbiter
Messages : 2520
Enregistré le : mar. mars 27, 2012 6:29 pm
Localisation : Dans la jungle, à atteindre un stade suivant de l'Evolution.

Re: Discutions de comptoir : sans la bière, mais avec des dé

Messagepar Frenchtouch03 » mar. janv. 14, 2014 4:09 pm

Protéger la veuve et l'orphelin, ce n'est pas rose, certes, c'est doré, étincelant ! D'ailleurs, je suis le premier à dire que tout n'est pas rose : si on était parfait, il n'y aurait pas besoin de certaines parties de la Religion ! Une religion protectrice n'est pas mauvaise, simpement elle a la conviction et la force requise qu'il faut quand il faut et là où il faut (Et après les massacres des Tuircs, je crois qu'il fallait.). Le monde était plus sauvage à l'époque : c'est simpe pour nous aujourd'hui, dans notre fauteuil devant l'ordinateur, confortablement installés, de juger les actions d'hier.

Mais selon la Bible, c'est Dieu qui a écrit ces Dix Commandements, mais commme toujours, on choisit de croire ou pas... Reste qu'ils sont plein de bon sens.

Je dis que tu te contredis parce que tu as écris que la loi n'existe pas, le bon sens a été inventé par l'Homme, etc... J'ai cité ça plus haut. Mais quelqques messages plus bas, tu parles de la Loi avec majuscule. Il y a donc bien un ordre universel !
Tu viens de le dire toi-même, ça relève de la logique pure et dure : on a pas eu besoin d'attendre que la religion catholique (ou toute autre d'ailleurs) le professe aux hommes. C'est la Loi qui en est la source. Donc aucun point, non, désolé xD
Alors, je reprends...

Les Cathares :

Les Cathares étaient considérés comme des hérétiques. Bien qu'ils ne soient pour la pupart guère violent, ills rejetaient beaucoup de choses de la religion catholique (Pas Baptême par exemple, ou même pas le plus petit Mariage...). De plus, ils attiraient dans leur sillage les seigneurs de France, trop contents de contester l'autorité du roi. Aprèqs avoir tenté une approche pacifique qui n'a rien donné, l'Eglise a pris la décision de lanccer une croisade.
Ca semble violent comme ça, mais le monde était plus refermé sur lui-même qu'aujourd'hui : malgré la bonne volonté, on ne pouvait voir les choses de la même manière qu'on le voit aujourd'hui. La France n'était pas sortie de ses luttes intestines avec les seigneurs féodaux. Et voilà qu'en plus, une nouvelle religion les incitaient à se rrebeller contre l'ordre établit !Voilà qui explique la croisade. je ne trouve pâs totalement insenssée.

L'inquisition Espagnole était contrôlée par le pouvoir royal qui se servait d'elle comme d'une arme de terreur... Je vois de la politique, là, pas de la religion.

Les guerres de religion en France, en partie sous la régence de Catherine dde Médicis, a un but pluspolitique que religieux. Par exemple, ici, nulle croisade lancée paar le Pape ou ce genre de choses.

"Mais la Nuit de la Saint-Bartélémy, vas-tu me dire, se sont bien des catholiques tuant des musulamsns !"

Et je répondrais que, non content de massacrer eux aussi de leur côté, les protestants (Même si c'est plutôt uun parti politique, en quelque sorte.) avaient assassiné le chef du parti catholique, le Duc de Guise ! La régente tenta de calmer les deux apartis, mais avec une telle action, il ne puvait plus y avoir d'accalmie. Elle donna alors le conseil de faire massacrer les protestants de Paris, de peur que les massacres ne reprennent et, qui sait, qu'ils vienneent la chercher. Toujours politique, rien de religieux !


Par contre, pour le Grand Scjhisme, je ne vois pas de quoi tu parles : pour moi, c'était des Elites qui tappaient sur des Brutes !
Image


Retourner vers « Débats »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron